L'épopée Majorette : La Ford Capri MK2 2.3 Ghia


Lancée par Majorette en 1978, la Ford Capri MK2 Ghia devient rapidement un modèle iconique de la fin des années 1970 Majorette et pourtant c'est cette même année que la production du modèle réel s'arrête...



Le modèle Majorette reprend une ligne fine, un intérieur détaillé et comme sur la vraie un toit vinyle et récupère la référence #251. Le modèle de roue retenu pour ce modèle est le 3 branches et accompagnera le modèle pendant toute son existence jusqu’en 1983.



La version retenue par le bureau d’études est la 2.3 Ghia et la première illustration sur le catalogue et les boites carton la met en scène en vert métallisé. Cette version est la première et la plus rare et sera vite remplacée par un orange vif.


A partir de 1979 le modèle se pare donc d’une belle couleur orange avec un toit vinyle qui pourra être tantôt blanc, gris ou noir et le vitrage pourra être principalement ambre et de rares fois vert. A noter qu’il existe 2 teintes d’orange, l’une claire et l’autre vif. Certaines versions reprennent même la tampo des versions S noire de la Capri MK3… petit mélange des genres que Majorette aime tant car comme le disait Emile Veron, ce ne sont que des jouets produits en masse… Elle sera produite également en attelage avec la caravane ou le racer F3000 de la Fiat 127.


En 1980 la Capri se pare de rouge, la tampo S devient blanche et de très rares versions sont produites avec la tampo S noire des versions orange. Certaines versions seront aussi nues sans tampo. Comme pour la version orange le toit pourra être de 3 couleurs différentes. A noter aussi dans cette même année la diffusion réduite de versions rouge brique foncé avec un toit blanc.

En 1981 elle garde sa robe rouge et perd sa tampo S le vitrage sera soit ambre soit vert. Le modèle fera l’objet d’essais de couleur, notamment le noir avec le toit gris (illustration).


En 1982 nouvelle teinte bleue avec un décal de lignes bicolores bleu foncé et blanc sur le capot, de rares versions rouge produites fin 1981 hériteront de la même tampo. Le toit est systématiquement blanc. Le vitrage est ambre sur quasiment toute la production et à de rares exceptions près qui pourront être vert. Le modèle sera distribué en série 300 avec le canoë. Le modèle est aussi produit en blanc (vitrage ambre ou vert)  avec le toit noir, rouge ou gris avec la tampo RMC et sera même un produit promotionnel pour la Radio pendant l’été 82 et sa tournée des plages vendue en boite Show avec la caravane St Tropez pour 15 Frs de l’époque par les équipes de la station Monégasque.

La Capri RMC trouvera sa place seule aussi en série 200 dans le circuit traditionnel. On peut aussi la rencontrer sur le camion porte voitures de la série 3000, elle n’a aucune décoration dans cette livrée.


1983 et c’est le clap de fin toujours en bleu avec la tampo bi-bandes sur le capot, pour la série 300 avec la remorque pliante et canoë bleu/blanc. C’est aussi pendant cette année que le traitement des châssis change passant d’un métal brut laiton à un métal brut bleuté


A la fin des années 80, elle réapparaît dégriffée en Globetoys dans un rouge vif – toit noir et vitrage ambre. 2 Variantes de roues connues : 8 trous et 3 branches.


Texte & photos : Marc D.