Dossier - le rallye au 1/64 et 3 inches (Partie 1): NOREV

 Retraçons à travers différents articles la diversité des miniatures de rallye et de ses disciplines soeurs au 1/64 et au 3 inches. Aujourd'hui, commençons par les français de chez Norev, qui nous régale depuis plus de 15 ans.

Si vous adorez le rallye et que vous souhaitez orienter votre collection vers ce thème, il est évident que vous allez vite vous tourner vers l'échelle 1/43 avec Spark, Ixo ou Troféu notamment. Si comme moi vous préférez les échelles plus petites, il vous faudra chercher un peu plus pour trouver le modèle qui vous correspond. Mais rassurez vous, de nombreuses miniatures existent tout de même au 1/64.

Cette série d'articles retracera les différentes miniatures de rallye, rally-raid, rallycross ou course de côte fabriquées par les marques du monde entier, me permettant au passage de photographier l’intégralité de ma collection. J’essaierais d’être le plus exhaustif possible bien qu’il me manque évidemment énormément de miniatures.

Partie 1: Les françaises de Norev

Partie 2 : Les françaises de Majorette et Spark

Partie 3: Le premium asiatique moderne chez Inno64, Tarmac, PopRace et collaborations

Partie 3: Les japonaises de CM's, le roi du rallye déchu au 1/64

Partie 4: Les japonaises classiques et premium de Kyosho ou Tomica

Partie 5: Les américaines de Hot Wheels, Matchbox et Greenlight

Partie 6: Du vintage ibérique chez Guisval ou Mira et autres petites productions internationales

Nous commençons donc cette rétrospective par la célèbre marque de miniatures française Norev. Ce choix pour commencer n’est pas anodin car ces miniatures ont une signification très particulière pour moi.

Il s’agit en effet des premières voitures de rallye que j’ai possédé, avec un pack de 6 acheté vers 2006 au salon de l’automobile. Et qu’est ce que j’ai pu jouer avec ! Bien avant de commencer ma collection, j’appréciais déjà la qualité de fabrication largement supérieure aux Hot Wheels et Majorette de l’époque. Si Norev continue toujours de produire de temps en temps des voitures de rallye, je trouve que cette fameuse qualité s’est aujourd’hui perdue, même si on a gagné quelques bonnes choses entre temps. 

En haut, le pack que j'ai possédé

Au début, la carrosserie était en métal mais aussi le châssis, la plupart du temps sans peinture sur le zamak. Le poids des voitures ainsi résultant m’a conforté quant à la qualité des modèles. Mais forcément pour contrer les coûts de fabrication de plus en plus croissants, les châssis sont passés en plastique. L’intérieur des miniatures spécifiquement faites pour leurs versions rallye possèdent des arceaux à l’intérieur du cockpit. Nous avons perdu également les suspensions des premiers modèles pour l’ajout de pneus rainurés en caoutchouc sur les modèles récents.

Des arceaux dans le cockpit


Les châssis en métal ont progressivement laissé place au plastique

L’application d’une peinture épaisse a pu préserver plutôt efficacement les voitures dans le temps. Les livrées sont en revanche très incomplètes du fait du manque de sponsors dessus mais je ne peux pourtant pas m’empêcher de penser qu’elles sont finalement parfaites dans cet aspect non surchargé, mais que le seul point négatif sur certaines est de ne pas avoir de numéro dessus.

J’ai terminé de faire l’éloge de ces voitures et parlons maintenant des points négatifs. Les feux arrière ne sont pas peints sur les voitures rouges. Les feux avant bien que pièces rapportées (ce qui est une excellente chose) vont être le principal défaut de ces modèles puisque beaucoup sont tombés. C’est le cas de ma Subaru, et pourtant je prenais soin de mes jouets ! Les modèles à roues en plastique verront de temps en temps les jantes se détacher, ou jaunir après une exposition répétée au soleil. Les châssis en zamak semblent s’oxyder mais je n’ai constaté aucun défaut dessus. Des différences existent aussi en fonction de si la voiture est vendue à l’unité dans la gamme classique, pour le constructeur directement ou dans un set, au désavantage des sets. (Par exemple le T16 apparait sur la vitre d’une 208 sur une version vendue par Peugeot, et est absent sur une voiture vendue dans un pack).

Pièce rapportée du phare perdu

Jaunissement des jantes

Les voitures sont vendues à l’unité dans les boites en carton / plastique typiques de Norev, avec des variations en fonction de si elles font partie de la gamme classique ou bien de celle d’un constructeur ou encore si distribuée par un tiers, comme Total par exemple. On en retrouvera aussi dans des packs.

Des boites de la gamme classique comme ceux des constructeurs (Peugeot, Renault, VW...) et promotionnelles (Total...)

Dernière remarque et pas des moindres sur l’échelle des miniatures. La grande majorité est au 3 inches, mais certaines des dernières sont produites au 1/64, comme la plupart des modèles récents de la marque. Bien que je n’apprécie pas tellement le 3 inches habituellement, je suis presque déçu de voir les plus récentes au 1/64, brisant l’unité de la gamme. 

Je vous laisse donc avec les photos des voitures de ma collection témoignant de la variété des modèles au sein de la gamme, et vous trouverez aussi quelques petites remarques sur certains des modèles.

Peugeot 206 WRC

Peugeot 307 WRC

Peugeot 207 Super 1600


Peugeot 208 T16, dont la Pikes Peak de Loeb


Alpine A110

Renault Clio Super 1600

Renault 5 Turbo, de la moins bonne époque de Norev. Qualité du moule médiocre et qualité de fabrication en dessous de la moyenne

Renault Dauphine

Mini Cooper, Citroën DS, Renault 8

Citroën DS3 WRC

Citroën Xsara WRC

Citroën C2 Super 1600

Citroën C4 WRC

Ford Fiesta WRC

Simca 1000

Subaru Impreza WRC

Suzuki Swift Super 1600

Du Dakar: Mitsubishi Pajero, Peugeot DKR, VW Touareg

Petite curiosité: à gauche une Norev 1/64 à friction, vitres opaques et carrosserie en plastique, pourtant bien plus détaillée que son équivalent dans la gamme classique à droite...

Petite curiosité: à gauche une Norev 1/64 à friction, vitres opaques et carrosserie en plastique, pourtant bien plus détaillée que son équivalent dans la gamme classique à droite...



Le passage au 1/64 les font paraître minuscules. A gauche Polo WRC Majorette, à droite la Norev

Rendez vous très bientôt pour la suite de ce dossier, avec d'autres miniatures françaises, celles de Majorette et Spark.

Par Pascal B. (IG @tamiyax_hw)